L'artiste
Galerie
Actualités
Contact

Mention légales

À propos de l'artiste ...

L’art du détournement

Née en Bretagne, Sophie Le Dain s’intéresse dès son plus jeune âge au dessin, à la peinture et aussi à la mode et au stylisme. Elle étudie aux Beaux-arts et à l’Ecole Boule de Paris. Elle est récompensée en 2011 d’un prix de l’Académie des Beaux Arts et obtient la même année la médaille de bronze du Salon des Artistes Français à Art en Capital.

L’artiste joue avec les techniques de peinture, les couleurs, les lumières et la réinterprétation des sujets classiques : « J’aime croiser des époques, sortir des codes, pour raconter de nouvelles histoires contemporaines ». Ce qui anime l’artiste, c’est le détournement.

Pendant une quinzaine d’années, Sophie s’intéresse à la calligraphie qu’elle utilise comme prétexte pour détourner de leur contexte des esquisses de la Renaissance ou des peintures orientalistes du 19ème. Elle se réapproprie ces œuvres et les rend résolument contemporaines dans un grand format carré en référence aux carrés de soie de Christian Lacroix ou d’Hermès.

En 2016, elle commence sa ‘collection’ de Bretonnes.
La Bretagne, ce sont ses racines, son enfance. Fascinée par l’ornementation de cette région, Sophie lui rend hommage à sa façon. A l’instar de Jean-Paul Gaultier pour la mode, Sophie détourne les codes du folklore breton en y apportant son imagination et sa modernité pour créer son « stylisme en peinture ».

Propos recueillis par Emmanuel Robert. Président du salon de Lamballe 'Regards sur les Arts'.